Accueil > Actualités > Nos Actualités > Actualité Détail
Retour

Michèle Pedinielli publie son premier polar Boccanera

 Michèle Pedinielli publie son premier polar Boccanera Un nouveau polar vient de sortir, un de plus dans la forêt littéraire me direz vous, oui, mais celui là en plus d’être passionnant, vous transporte dans les rues de notre belle ville, et si vous êtes niçois, il  vous fait renaître des souvenirs d’enfance, d’adolescence oubliés mais bien agréables. Immersion dans l’univers de Michèle où culture, humour et humilité sont ses pères.
 
Cette Niçoise à l’allure d’éternelle adolescente bien dans ses baskets (ce qui déjà est pour le moins original !) fait de brillantes études,  hypokhagne au lycée Massena de Nice et monte à la capitale faire khagne avec un groupe de copains. Elle embrasse une carrière de journaliste en presse écrite puis se spécialise en presse pour le web. Après plusieurs décennies parisiennes le soleil, la mer et sa famille lui manquent. Elle décide de redescendre  avec amoureux et enfants. Elle devient dès lors  consultante en communication digitale. Parallèlement,  elle est aussi auteur  pour le journal gratuit local la Strada et pour Retronews en ligne.
 
Elle commence dès l’adolescence, timidement et discrètement, l’écriture, d’abord pour voir. Puis il y a deux ans, décide, juste  pour s’amuser, de  participer au concours de la nouvelle policière du festival du polar de Toulouse. Comme tous ces auteurs brillants, elle est la première étonnée d’obtenir un prix  pour son essai « Celle que l’on ne voit pas »  elle arrive 3ème. C’est la première fois qu’elle est lue par un « public » un vrai de vrai.
 
Elle commence à écrire son polar,  ne cédant, pour plaire à qui que ce soit, ni  à la concession ni à la bienséance, restant droite dans ses bottes face à ses convictions bien trempées. Elle donne vie à une Diou qui pourrait être sa meilleure copine. Enfin un peu de Nissart distillé habilement, un délice qui se savoure tel une madeleine de Proust
 
Je me souviens du jour, où elle apprend qu’elle va être publiée. Je ne sais si c’était de la joie à l’état pur, comme celle d’un enfant qui vit pour la première fois une émotion pleinement. Ou de la panique… Et puis il y a eu le jour où elle vient et me tend SON polar, comme si c’était la chose la plus incroyable, ces grands yeux noirs, ce sourire éclatant … l’aboutissement.  Ma voisine, copine, sœur, est soudain l’auteur d’un bouquin …
 
Les critiques,  parfois si acerbes ou durs, foisonnent pour l’heure de superlatifs : « Un grand auteur est né. » sur la 5 dans l’émission de Michel Cymes, d’autres, à consulter sur internet tel Quatre Sans Quatre : « A la fois plein d’humour, d’action, de réflexion, mais aussi de sordide et d’amour, ce premier roman est une totale réussite » ou dans Action-Suspense :
 « Que l’on se rassure, l’intrépide Ghjulia étant confrontée à forte partie, ses aventures seront mouvementées au fil d’un récit fluide. Pour notre plus grand plaisir, on l’avoue volontiers. On ne peut qu’espérer la revoir dans de futures enquêtes, aussi toniques et palpitantes. »
 
Alors, oui  Michèle  Pedinielli s’il te plait, vite de nouvelles aventures niçoises à dévorer au soleil, avec un peu de socca (poivrée !) et un verre de rosé…
 
Boccanera de Michèle Pedinielli, édition l’aube noire
 
Retour
Accès direct : Immobilier côte d'azur - Immobilier Beaulieu - Immobilier Eze - Immobilier Nice - Immobilier Villefranche sur Mer - Immobilier Saint Jean Cap Ferrat .
Accès direct villa : Villas côte d'azur - Villas Beaulieu - Villas Eze - Villas Nice - Villas Villefranche sur Mer - Villas Saint Jean Cap Ferrat
www.cap-ferrat-properties.com
Mardi 19 Juin 2018 -  - © 2018 Administration identification GEMEA Interactive - Me désabonner de la newsletter