Actualités
et informations
pratiques

Anthony Alberti LE GRAFFEUR AU GRAND CŒUR

Anthony Alberti  LE GRAFFEUR AU GRAND CŒUR

Rencontre ce trimestre avec un vrai gentleman. Un artiste atypique,  jeune homme déterminé,  grand travailleur. Mister one teas, ou quand  le street art devient un chemin de vie.
 
C’est l’histoire d’un adolescent qui passe son bac S option Math, on devine déjà une voie tracée pour des études scientifiques… mais voilà,  à 19 ans Anthony est victime d’un accident de voiture qui l’immobilise et sa vie bascule. Un ami lui propose de l’accompagner pour « faire un tag », il ne sait pas dessiner. Têtu, pugnace et déterminé, Anthony met un point d’honneur à apprendre d’une manière ou d’une autre. Il se met donc au dessin, recommence, encore, et encore, tellement qu’il s’en découvre une passion qui ne l’a plus jamais quitté. «J’avais vingt ans et je ne savais pas peindre. Depuis, je n’ai plus jamais arrêté.»
 
Je me demande pourquoi Anthony a adopté ce nom Mister One Teas, lorsque l’on sait que tease veut dire taquiner en anglais (merci reverso !). Cela semble plutôt bizarre, après l’avoir rencontré et surtout regardé ses œuvres, découvert sa philosophie, je comprends mieux. Malgré son jeune âge, moins de 30 ans, il porte un regard sur le monde, sur notre société à la fois idéaliste, certes, mais très réaliste. Il préfère à la colère qu’il peut avoir, parfois pour faire passer ses messages, ses émotions,  l’humour. N’est ce pas là une grande preuve de maturité et d ‘intelligence ?
 
Mister one teas, peint son premier mur à Toulon, des centaines ont suivi depuis à travers le monde entier. Au gré de ses voyages, de l’actualité, de l’évolution de la société, de ses idéaux aussi, il crée, dénonce, alerte.. Cet ancien directeur artistique de La Chèvre d’Or, puis  de la Vague à St Paul de Vence, est un citoyen et un artiste engagé. Son art mêle aérosol, acrylique, pochoirs, photos, collages et résine, pour un travail qui s’inscrit de plus en plus dans la diversité.
Durant l’entretien, et au fil de notre discussion, je me rends compte que je ne fais pas bien la différence entre un graffiti, et un tag….alors, au risque de paraître ridicule, je le lui demande !
 
Il a un petit rictus qui en dit long …… mais Anthony est empathique, il aime les gens, et m’explique avec beaucoup de patience et de courtoisie.
 
Un tag : c’est une signature, un marquage tribal originel.
 
Un graff : c’est une représentation picturale réalisée à la bombe.
 
Au moins maintenant c’est clair !
 
Autodidacte, son parcours n’en est que plus impressionnant encore,  entre 2005 (ses débuts) et 2011 il a réalisé pas moins de 800 œuvres uniquement sur des murs. New-york, Chicago, Bruxelles, Zurich, Prague Moscou entre autres….. Ses endroits de prédilection, les lieux abandonnés..
 
L’atelier de cet artiste devenu incontournable se trouve à Roquebrune Cap Martin, dans un lieu magique et magnifique, où son univers prend toute sa place. Un artiste qui sait donner au street art une autre dimension. . Graffeur, peintre, photographe, sculpteur autant de facettes qui font de Mister one Teas un artiste en devenir comme il se définit lui même avec beaucoup d’humour ! Sa prochaine expo à ne rater sous aucun prétexte se tiendra à partir du 20 décembre à la galerie Lympia sur se port de Nice. Reality show 2. On y va tous!!!
 
 

27/06/2019
Comme toutes les belles histoires, celle ci commence aussi par une histoire d’amour. Dès 1[...]
26/06/2019
Il existe aujourd’hui différentes bases de données accessibles sur internet permettant d’é[...]
26/06/2019
C’est l’histoire de Tiffany et Tom. Ils se rencontrent sur les bancs de leur lycée niçois.[...]
26/06/2019
C’est en 2006, grâce aux travaux du tramway, que l’un des plus importants sites archéologi[...]