Actualités
et informations
pratiques

La Gare du Sud

La Gare du Sud


Fleuron du quartier de la Libération, la gare du Sud est une ancienne gare ferroviaire. Sa particularité, elle est le  terminus des lignes à voie métrique reliant Nice à Digne les Bains, dirigée alors, par les Chemin de Fer de Provence. La première question, est,  qu’est ce qu’une voie métrique ?
Ce sont des voies ferrées qui sont plus étroites que les voies généralement utilisées.        1 000 millimètres, contre 1 435 pour une voie dite normale. Ces lignes sont plus économiques, car leur coût d’entretien est réduit. Ce sont en général des lignes secondaires. Très utilisées en France, en Suisse et en Belgique, ou pour les rails de tramways.
 
Le Bâtiment est construit en 1892, par un architecte français, Prosper Bobin. L’édifice est composé de deux parties bien distinctes.
La première, côté boulevard, est un espace dédié aux voyageurs, sur lequel l’accent est mis sur l’esthétique. Avec des matériaux nobles comme la céramique, des pierres de tailles.
Côté voies ferrées, une halle métallique impressionnante se dresse fièrement.   Elle ne mesure pas moins de 23 mètres de large, 18 mètres de haut et 87 mètres de long !
Le modèle architectural choisi est celui de Gustave Eiffel.
 
La gare du sud, cesse son activité en décembre 1991. Ce magnifique bâtiment a été vendu à la commune qui n’en était pas propriétaire en 2000. Un projet prévoyait de démolir la bâtisse. Les niçois ne l’entendant pas de cette oreille, firent connaître leur mécontentement, et le ministre de la Culture de l’époque, Renaud Donnedieu de Vabres abandonna ce dessein en 2004.
 
En septembre 2002, la façade fait l’objet d’une inscription aux monuments historiques, tandis que la halle des trains a une inscription aux monuments historiques, en juin 2005.
 
Ce monument qui a failli disparaître, désaffecté depuis si longtemps a fait l’objet de projets fous, originaux, contestés… Il a même été question à un moment d’y transférer l’hôtel de ville !
 
Les 2 000 mètres carrés qui forment ce bâtiment atypique, sont finalement rendus aux niçois qui pourront en profiter pleinement. Inauguré le 3 juin 2017, une médiathèque, un cinéma… Pour son premier événement, ce sera  le salon du Vintage.
Les travaux intérieurs se poursuivent pour la réalisation sur deux niveaux d’une halle gourmande, il se chuchote des grands noms de la gastronomie française, mais rien encore n’est officiel. Sur une superficie de 3000m², s’ouvriront une vingtaine de commerces, un espace culturel, des puces vintages, un bar lounge et une discothèque insonorisés. L’inauguration est attendue pour le mois de mai 2019.
Les Niçois ont montré et démontré, avec ce bâtiment, tout l’attachement qu’ils ont à leur ville, leur histoire. Ils ont su se battre, se mobiliser et ont fait preuve d’une persévérance qui a sauvé  la  Gare du Sud de Nice d’une démolition. Cela aurait été dommage non ?
 
 
 
 
 
 
 

31/07/2019
La rue Bonaparte accueille en effet depuis quelques semaines une toute nouvelle agence, en[...]
27/06/2019
Comme toutes les belles histoires, celle ci commence aussi par une histoire d’amour. Dès 1[...]
26/06/2019
Il existe aujourd’hui différentes bases de données accessibles sur internet permettant d’é[...]
26/06/2019
C’est l’histoire de Tiffany et Tom. Ils se rencontrent sur les bancs de leur lycée niçois.[...]