Actualités
et informations
pratiques

MICHELE PEDINIELLI

MICHELE PEDINIELLI

Un sourire toujours vissé, des docks toujours aux pieds, un mot gentil jamais très loin, voici le résumé de Michèle  cette  niçoise  expatriée  trop  longtemps à Paris. Auteure de polars, ce n’est pas une jolie rencontre que je vous présente mais une longue histoire d’amitié. Nous avions envie de vous la faire connaître, et croyez moi ça vaut la peine !!!!
Tout commence de manière assez banale. Un aménagement à l’aube du nouveau millénaire, il y a 21 ans. Les enfants qui vivent à Paris, et envahissent leurs parents à la saison estivale… Michèle et sa tribu sont les envahisseurs. Les nouveaux venus, les parents de l’auteure, et aujourd’hui notre famille.
Des convictions, un caractère bien trempé, et une gentillesse sans bornes voilà le portrait sans retouche de notre écrivain, la famille de la porte d’à côté.
Brillante étudiante au Lycée Masséna, une fois terminée sa prépa littéraire elle décide de monter  à la capitale pour devenir journaliste. Très rapidement, elle obtient sa carte de presse. Elle n’a alors que 22 ans. Michèle écrit depuis longtemps, une passion chevillée au corps. Après 10 ans passés au mensuel
« L’Etudiant », elle devient formatrice à l’École des Moyens d’Information  où  elle  initie  des  journalistes  à la pratique d’Internet.
Elle contribue à divers organes de presse, notamment à Retronews, journal de la Bibliothèque Nationale de France.
 
La lumière de Nice lui manque de plus en plus ; elle décide alors de rentrer au pays avec dans sa valise sa famille. Cette nouvelle aventure lui permet de prendre du recul et de s’adonner enfin à ce qu’elle aime vraiment, écrire.
 
Tout en contribuant à divers organes de presse, notamment à Retronews, journal de la Bibliothèque Nationale de France, elle se lance un jour  un  défi  : écrire une nouvelle pour le concours du polar de Toulouse. Elle en sera une des 3 lauréates.  Après ce prix, les écrits s’enchaînent romans et nouvelles chez plusieurs  éditeurs. Mais  sa  maison-mère  demeure  « les Editions de l’Aube ».  Elle y publie 3 romans dont le personnage central est une détective privée  italo- corse, Ghjulia Boccanera installée dans le vieux Nice.
 
Aussi brillante que discrète, aussi sympa que rigoureuse, ses romans nous font redécouvrir notre région, avec une impertinence attachante. Dans son 1er roman – Boccanera - on fait la connaissance de Diou, et Jo. On se balade dans Nice et s’attache à ces personnages sans vraiment s’en rendre compte tellement ils sont vrais, et authentiques. Dans son second roman - Après les Chiens - Michèle nous amène sur les hauteurs de notre région dans un tourbillon …
Son dernier polar - La Patience de l’Immortelle – paru en mars dernier, se déroule en Corse. On vous invite à y apprécier son style précis et dense, ses personnages impressionnants de vérité et sa perception de l’île retrouvée.
 

09/09/2021
Le Petit Immo fait sa rentrée ! Après un été doux dans notre région, que nous réserve l’au[...]
20/09/2021
Si je vous dis « La 1ere radio dans le cœur des azuréens ?» vous me répondez Radio Emotion[...]
20/09/2021
Rencontre haute en couleur avec cet artiste-peintre qui est un véritable personnage avec u[...]
16/09/2021
On parle aujourd’hui de plus en plus fréquemment des Bitcoins. S’agit-il d’une monnaie com[...]